DedansDehors

Accueil > ZEN TANTRA > Introduction au Tantra Zen

Introduction au Tantra Zen

par Houzan Suzuki

mercredi 1er novembre 2006, par ganesha

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Texte original : http://www.mumyouan.com/i/ae-1.html

Note importante du traducteur anglais

· Tous les textes imprimés en italiques sont soulignés dans le texte japonais original, et vous êtes encouragé à marquer ces textes avec une barre de mise en valeur.
· Tous les mots imprimés en caractères GRAS sont des citations, ce qui signifie une emphase dans la convention littéraire japonaise. J’ai maintenu les guillemets autour du texte dans certains cas. De toute façon, GRAS et/ou « citation » sont les moyens pour l’auteur qui veut que le lecteur retienne ces expressions ou ces phrases. Naturellement, toutes les conversations sont aussi présentées entre guillemets au Japon. Ainsi, cette note ne s’applique pas pour elles.
· Ce livre est traduit en quelque sorte pour préserver le flux de la pensée de l’auteur autant que possible. Ainsi, quelques lecteurs peuvent être requis de lire ceci au moins plusieurs fois afin de s’habituer à la manière dont il est traduit et pour comprendre entièrement les significations ainsi que pour obtenir les avantages de la pratique.
Veuillez consulter les livres appropriés sur le Zen japonais ou les livres écrits par Osho si vous voulez vous renseigner sur certains termes comme, Satori, Koan, Zazen, Mahamudra, etc. ….

L’apogée dans le sexe est « la mort de l’ego et « l’état de néant. »

Par Houzan Suzuki

Il y a beaucoup de différents livres concernant le sexe avec différents buts : « thérapie sexuelle » ou « cures sexuelles », et ils utilisent différentes techniques.

Par exemple, des manuels sexuels chinois ont été principalement écrits pour la santé de l’homme tandis que le Tantra indien était développé pour permettre un genre de méditation dont le but est Mahamudra (" grande unité » pour ainsi dire). Des textes sur la sexualité japonais sont apparus dans un esprit raffiné d’amusement pour apprécier le sexe. Et le programme occidental récent et autres ESO (orgasme sexuel prolongé) ont été formulés pour augmenter le niveau du plaisir sensuel. Dans un avenir proche, la recherche sur des choses telles que « quel genre d’union sexuelle est envisageable pour la conception des bébés plus sains ? » aura lieu dans les laboratoires médicaux et les cliniques, en plus de l’insémination artificielle et de l’éducation des bébés pendant la grossesse.

Comparé à ce qui précède, les techniques sexuelles et leurs buts en ce livre sont comme suit :
(1) la manière d’atteindre toujours l’orgasme simultané de l’homme et de la femme. (Ainsi que les techniques pour augmenter la résistance des hommes.)
(2) la manière pour que les femmes atteignent au moins 4 à 5 orgasmes en une soirée.
(3) la manière de synchroniser parfaitement la vague (rythme) des spasmes orgasmiques de l’homme et de la femme.
(4) la manière d’apprécier le spasme orgasmique lui-même pendant 10 minutes, et non pas le plaisir de juste avant l’orgasme,
(5) la manière permettant l’arrêt total ensemble pour l’homme et la femme par des orgasmes simultanés et des spasmes synchronisés.
(6) dans la dimension au-dessus du niveau du corps physique, le sexe n’est pas limité à l’union des organes génitaux. Comme exemple de ceci, la manière du sexe par l’union des cakras (centres d’énergie) est expliquée.
(7) par ces expériences d’orgasme aux multiples niveaux, l’ego et le sens de l’individualité disparaîtront à la fin, et il n’y aura plus de distinction entre mâle et femelle.

Il y aura état parfait d’ « union. »
Cependant… le but final de la sexualité est la disparition totale de l’Union-Existence elle-même.
A cette fin, la sexualité finale dépasse la transcendance du genre et l’union de l’homme et de la femme.
Il vise la même chose que le Zen : la transcendance de l’existence, en d’autres termes, le « néant. »

Au sujet du titre « Zen Tantra »

Le titre de la version japonaise originale est littéralement traduit « orgasme mutuel augmentant l’espace ».
Ainsi, le sujet ce texte ne traite pas de méditation ou de religion.

Ce texte ne permet pas non plus d’enseigner Zen.
Non plus de Tantrisme.
Ce texte traite des orgasmes merveilleux des deux hommes et femmes, et il fournit une information utile pour les hommes qui ont des problèmes avec l’érection ou les femmes qui éprouvent de la frigidité.

Plusieurs techniques de Tantrique connues en Occident sont aujourd’hui d’intensifier la méditation avec l’utilisation de l’énergie sexuelle.
Au contraire, ce texte propose d’intensifier l’orgasme avec l’utilisation des techniques de méditation.

Pour cela, il inclut une partie des techniques Zen et Tantrique, aussi bien que des techniques sexuelles antiques du Japon et de la Chine.
Par conséquent, cela a été appelé « Zen Tantra ».

Pour finir, ce texte ne concerne pas la méditation ou l’illumination.
Il permet de réaliser les orgasmes plus profonds pour les hommes et les femmes.

Au sujet de maître EO qui a écrit ce manuel

Maître EO a obtenu le Satori (complète illumination) en février 1992, et est allé au-delà en octobre 1994.
Il avait laissé 9 volumes pendant cette période relativement courte de trois ans.
98 % des thèmes traitait de Zen japonais, de Taoïsme de Lao Tsu, et sur les différentes dimensions de l’univers. Le sujet concernant le sexe est plutôt rare.

Il voyait la grande difficulté de guider les gens durant le processus de la méditation et les Koan. Le fait était que même avec une pratique ardente de Zazen, leur énergie ne monterait pas (ne transmuterait pas) s’ils n’avaient pas éprouvé auparavant la satisfaction sexuelle.

Par conséquent, il a complètement divisé le sexe et la médiation.
Il a écrit des techniques purement pour le sexe au lieu des systèmes actuellement populaires en Occident, qui combinent des principes fondamentaux de médiation, des techniques de Kundalini, et des techniques sexuelles.

En d’autres termes, il n’a pas guidé la sexualité et la médiation en même temps.
D’abord, il a guidé vers une satisfaction sexuelle, ce n’est qu’après qu’il a enseigné la méditation.
De cette façon, ils ont eu des expériences sexuelles plus profondes, et ainsi ils pouvaient aller plus loin sur leur chemin de la méditation sans être tracassé par n’importe quelle pensée et imagination sexuelles.

6/5/1998 Houzan Suzuki